Communication : la correspondance scolaire

 

Les avantages du courrier électronique

L’Internet grâce au courrier électronique permet une communication facile, rapide et économique. C’est un outil idéal pour la correspondance scolaire. Il permet à la fois un échange spontané, direct et un travail ambitieux sur un thème choisi, incluant texte, image, diaporamas ou vidéos. La messagerie électronique permet également de participer à des projets interactifs.

Le courrier électronique remplace-t-il la correspondance traditionnelle ?

Si les avantages du numérique sont importants, de nombreuses limites demeurent. Elles sont d'abord liées au manque de moyen informatique dans les écoles. Les élèves doivent écrire alternativement leur texte, cela prend beaucoup de temps, tout comme la numérisation des dessins. Le format d'impression A4 est réducteur, l'écriture trop normalisée.

La messagerie électronique ne remplace pas la correspondance traditionnelle mais elle lui donne une autre force. Elle la complète car elle permet de multiplier les échanges spontanés de classe à classe mais aussi d'élève à élève surtout s'ils sont connectés chez eux. Les correspondances traditionnelles sont le plus souvent limitées à deux ou trois échanges, le courrier électronique autorise une relation fréquente, quotidienne si nécessaire.

Le développement de l'apprentissage des langues et l'évolution rapide des logiciels de communication autorisant le transfert de l'image et du son en temps réel, vont accroître de manière sensible les échanges internationaux entre les classes. Mais l'outil n'est pas une fin en soi, sans véritable projet commun, sans curiosité partagée, la correspondance ne peut être productive et dépasser, avec ou sans Internet, le stade des présentations.

 

Les apports pédagogiques de l'Internet dans la correspondance scolaire

Le projet "Ecriture tournante"

Depuis deux ans, avec des classes américaines, des classes de maîtres formateurs, des professeurs stagiaires et un écrivain, nous menons, dans le cadre de l'UPB Relations Internationales, un projet qui illustre bien les avantages que nous pouvons attendre de ces technologies.

La correspondance avec les classes de la Baie de San Francisco a débuté, il y a trois ans. Mais sans projet véritablement fédérateur, les résultats de la première année furent assez décevants. Nous voulions trouver une activité partagée par les correspondants. Ainsi est née l'idée du projet "écriture tournante d'un récit par le biais d'Internet". Deux classes écrivent une histoire avec un écrivain. (Pour lire les histoires : http://www.creteil.iufm.fr/pedagene). Ce type de projet animé par Jacques Cassabois existe depuis plusieurs années dans le département. L'échange s'effectuait par le minitel. Aujourd'hui, l'écrivain travaille soit avec le fax soit pour notre projet, avec le courrier électronique. Les comparaisons sont donc intéressantes.

Quels sont les apports de ce nouvel outil ? Renouvelle t-il un tel projet ? Modifie-t-il les apprentissages des élèves ?

L'opinion de Jacques Cassabois est particulièrement intéressante. Il a expérimenté différents systèmes et il est difficile de le suspecter d'être un techniciste exalté, un zélateur de l'Internet. S'il a émis, devant les élèves, de nombreuses réserves sur les dangers potentiels de l'outil, que nous partageons également, l'auteur a été très enthousiaste quant à la qualité des relations établies grâce à l'outil, avec les écrivains en herbe et les enseignants. En effet, pour la première fois, parallèlement à l'écriture de l'histoire, une véritable correspondance s'est développée entre l’auteur et ses émules.

Cet échange, de l'avis des maîtres formateurs et de l'écrivain, a influé positivement sur la motivation mais aussi sur la qualité des écrits des élèves. Les échanges de messages sur Internet sont souvent informels mais ce n'est pas une fatalité. L'auteur des "Quatre fils de la Terre" fixe un niveau d'exigence très élevé dans la relation et les élèves flattés de tant de considération sont très attentifs à la qualité de leur correspondance. La fréquence de cet échange alimente la motivation, permet d'élaborer, de partager différents scénarios. Ce lien très fort avec les partenaires influe directement sur les productions, chacun veut intéresser, surprendre, ravir l'autre par l'originalité et la qualité de ses écrits.

Les efforts nécessaires pour, concevoir un scénario cohérent et original, pour développer ses capacités langagières, pour enrichir son vocabulaire, pour améliorer son orthographe, sa grammaire, pour corriger plusieurs fois ses écrits, sont plus librement consentis.

 

retour

Pedagene

suite