EXPLOITATION DES SOUVENIRS DE MADAGASCAR

RACONTES PAR PAUL BOUCABEILLE A SES PETITS ENFANTS.

Statut et intérêt du témoignage :

Il peut permettre :

- d'illustrer l'étude de la colonisation en vivant l'événement "de l'intérieur" (ici point de vue militaire)

- de compléter les séquences en s'interrogeant sur :

le rôle de l'armée : sa présence est déjà un indice (force ? pacification (en quoi consiste-t-elle ?)) renvoyer aux arguments avancés par les partisans de la colonisation ( + exploration, organisation du pays) et les opposants. Les oppositions sur le terrain (fahavalos, bandits utilisés par le pouvoir en place pour lutter contre les colons)
Gallieni : étude d'un personnage dont le rôle fut important dans l'histoire de la colonisation fin XIX° début XX°. A travers son exemple on pourra évoquer la manière dont la colonisation s'effectuait, l'idéologie prédominante de l'époque (tache d'huile) ainsi que la large place laissée aux initiatives personnelles (ici : destitution de la reine Ranavalona III par Gallieni), ce mode de fonctionnement a parfois entraîné des abus.
les motivations (autres que politiques et économiques) qui ont poussé des hommes à tenter l'aventure de la colonisation : goût des voyages, du risque, de l'inconnu (beaucoup de terres étaient encore inexplorées) cf Baldauf (aide topographe)
sur les relations colonisateurs/colonisés : "paternalisme", protection (cf rapports avec les chefs de tribus). Avant la colonisation de Madagascar de nombreuses guerres opposaient les différentes ethnies, les Hovas exerçaient le pouvoir et les inégalités préexistaient à l'arrivée des Européens.
le statut des Bourjanes : porteurs de filanzanes, ce mode de transport était ancien et peut choquer (commodité + rôle social (réservé aux dignitaires), en outre, l'utilisation des animaux était rendue impossible par le relief et le climat)
le rôle des missionnaires (cf l'interprète surnommé "le père Joseph") : christianisation et création d'une "caste" d'intellectuels qui seront appelés par la suite à participer au gouvernement du pays, manière de se procurer des appuis, de se "fidéliser" les habitants
Le rôle des militaires outre le maintien de l'ordre (cf installation du poste permanent : culture des terres, instruction, hygiène, santé ...)
les enjeux de la mission de P Boucabeille.

Relevé topographique (meilleure connaissance du pays et de ses ressources)

Création d'une route (rapidité des transports, acheminement des marchandises, possibilité d'implantation de colons)

on pourra parler du rapport fait à Galliéni par PB (catalogue des ressources, peuplades rencontrées, carte et conclusions : la création d'une route était trop compliquée et trop coûteuse pour l'époque (moyens techniques insuffisants) (la route n'existait toujours pas semble-t-il en 1993))

les moyens techniques de l'époque :

transports

instruments de mesure - position - dresser une carte

Les comparer avec les moyens actuels : photos aériennes, GPS ...

Etablir un questionnement pour préparer ou faire suite à la lecture des chapitres clefs

Prolongements : confronter ce témoignage avec d'autres (provenant de la même colonie ou d'une autre), diversifier les points de vue.

EXPLOITATION DU RECIT

Après avoir présenté le témoignage, on pourra envisager une lecture en classe du premier chapitre afin de situer les événements dans leur contexte. Quelques questions posées oralement ou par écrit aux enfants permettront de vérifier la bonne compréhension du texte. Il serait bon également de les inciter à se servir des documents annexes pour trouver des informations complémentaires.

Voici à titre indicatif quelques centres d'intérêts, pistes pour envisager des prolongements, des exposés, des questions éventuelles.

La lecture des autres chapitres peut être effectuée progressivement à la maison ou en classe. Des questions permettant de préparer une synthèse et une discussion collectives peuvent être distribuées.

Chapitre I : "une aventure ça se prépare"

- Mise en situation (lieu, date, mission, personnages)

- Madagascar : localisation, géographie, histoire.

- La colonisation vue du côté militaire (rôle de l'armée, exploration, pacification, organisation)

- Gallieni : une figure marquante de la colonisation (on pourra expliquer par exemple comment il a pris l'initiative de déposer Ranavalona III sans l'accord du gouvernement français large place laissée aux initiatives privées : condamnation lorsqu'elles échouaient, aval lorsqu'elles réussissaient. Ce mode de fonctionnement a provoqué de nombreux abus dans l'histoire de la colonisation)

- Intérêt d'une route reliant la capitale à un port de mer.

Questions concernant le chapitre I :

(utilisation des cartes et documents annexes)

- La mission de PB : en quoi consiste-t-elle ?

- Qui lui donne cette mission ?

- Où se situe Tananarive ? (quelle importance cette ville occupe-t-elle dans le pays ?)

- Où se situe Diego Suarez ?

- Quelle distance sépare ces deux villes ?

- Quel intérêt présenterait la construction d'une route reliant les deux villes ? (gain de temps, acheminement des marchandises, exportation des produits coloniaux)

- Pourquoi la mission de PB est-elle une aventure ,

- Quels sont les personnages qui accompagnent PB ? cite leurs noms, quel est leur rôle dans l'expédition ? (s'attarder sur le Père Joseph)

- Qu'est-ce qu'un bourjane ? un tirailleur ? (insécurité , pourquoi ?)

- Quels sont les moyens de locomotion utilisés par les membres de l'expédition ? qu'en penses - tu ?

- Qu'y a-t-il dans les caisses ? à quoi ce matériel est-il destiné ?

- Quel jour l'expédition démarre-t-elle ?

Chapitre III : Comment faire un levé d'itinéraire ?

- Rôle de l'armée : levé d'itinéraire (mieux connaître le terrain afin de déterminer l'emplacement, la nature et l'opportunité de créer de nouvelles voies de communication)

- Comment dressait-on une carte au XIX°s ? comparaison avec les moyens actuels (photo aérienne ...) et conséquences.

- Acquisition d'un vocabulaire spécifique en géographie (réalisation d'une carte de nos jours : documents IGN)

Questions :

- Quelles sont la longueur et la largeur du "pays" dont P B doit dresser la carte , (souviens toi de ce que tu as lu au chapitre I)

- Quelle était la méthode employée pour dresser une carte au XIX °s ?

- Qu'appelle-t-on points géodésiques ? quels éléments du relief peuvent servir de points géodésiques.

- Quel est le nom de l'instrument utilisé ? A quoi sert-il ?

- Comment peut-on vérifier la justesse des calculs ,

- Compare les méthodes employées au XIX°s et celles que l'on utilise de nos jours , Que peux-tu en dire ?

Chapitre VII : Les fahavalos (les bandits)

Quelques lignes d'introduction : Paul Boucabeille et son escorte, après bien des péripéties, font halte quelques jours à Mandritsara (ville située à mi route).

- Attitude du colonisateur vis à vis des indigènes (paternalisme : relative facilité pour venir à bout des bandits qui terrorisent les populations, supériorité dans le domaine de l'armement, le prestige du colonisateur s'en trouve grandi, rôle de maintien de l'ordre.

- le fahavalos : bandes armées versées dans le pillage et l'esclavage. Ils illustrent aussi les rivalités entre tribus. Ils ont été aussi employés dans la lutte contre les colonisateurs.

Questions :

- Que vient annoncer le vieux chef à Paul Boucabeille ?

- Que décide ce dernier , pourquoi ?

- Qui sont les fahavalos ? qu'emportent-ils avec eux ?

- Y a-t-il véritablement affrontement entre les militaires et les fahavalos ? Pourquoi ?

- Comment ce termine cet épisode ?

- Quelle attitude Paul Boucabeille a-t-il vis à vis des prisonniers et du chef du village ?

Chapitre VIII : La poursuite de l'expédition remise en question

- Installation d'un poste permanent : comment ? pourquoi ?

Rôle de l'armée : maintien de l'ordre mais aussi assistance dans le domaine de l'agriculture, de l'enseignement ...(des prolongements sont possibles : enseignement en métropole et dans les colonies (y-a-t-il respect des autres cultures ?)

- L'exploration remise en question : moyens mis en oeuvre pour traverser le forêt vierge, difficultés pour trouver un guide, la région est inconnue, inhabitée, appréhension des Malgaches.

Questions :

- Où se trouve à présent l'expédition ? (localisation)

- Qui Paul Boucabeille rencontre-t-il ?

- En quoi consiste l'installation d'un poste permanent ?

- A quoi l'installation de ce poste servira-t-elle ?

- Pourquoi la poursuite de l'expédition est-elle remise en question ?

- Quels obstacles naturels Paul Boucabeille va-t-il rencontrer ?

Chapitre IX : La forêt vierge

- Faiblesse des moyens mis à la disposition de l'équipe pour mener à bien l'exploration : un guide, des hommes chargés de défricher le terrain au coupe coupe, une boussole.

- Sentiment d'insécurité (guide inconnu, direction indiquée par lui différente de celle indiquée par la boussole, menace constante des fahavalos)

- découverte d'une des ressources du pays due au hasard (boussole faussée par la présence d'une mine de fer).

Questions :

- Comment l'expédition se trace-t-elle un chemin à travers la forêt vierge ?

- Pourquoi Paul Boucabeille est-il pressé par le temps ?

- Combien le convoi parvient-il à faire de kilomètres en 24 h ?

- A combien de kilomètres la longueur de la forêt est-elle évaluée ?

- Pourquoi ne peut-on la traverser en ligne droite ?

- Quel incident vient troubler la progression de la colonne ?

- Que craint Paul Boucabeille ?

- Pourquoi la boussole est-elle faussée ?

- Comment le convoi parvient-il à passer la rivière ?

- Quel type de relief l'expédition rencontre-t-elle ?

- Etant donnés les moyens techniques de l'époque, pensez-vous que la réalisation d'une route carrossable entre Tananarive et Diego Suarez soit possible ?

- Comment la mission de Paul Boucabeille se serait-elle déroulée de nos jours ? Imaginez les moyens qui seraient employés ?