CHAPITRE III :

Comment faire un levé d'itinéraire ?

Maintenant renseignés sur les coutumes des Sihanakas du lac Alaotra, revenons à la mission que le Général Galliéni m'a confiée.

Nous abordons à présent des régions inconnues et je dois commencer à dessiner la carte des zones que nous allons traverser. Oh, bien sûr je ne vais pas à moi seul , aidé de Baldauf, dresser la carte complète et exacte de la moitié de Madagascar, qui est plus grande que la France et la Belgique réunies : non. Nous allons simplement relever la carte du pays traversé sur une largeur d'environ vingt kilomètres. Je ne vais pas non plus m'amuser à dessiner tous les petits détails, nous n'aurions pas fini avant la saison des pluies ! ... Mais un levé d'itinéraire, c'est le nom qu'on donne à ce genre de travail, n'est pas une chose très simple !

Nous appliquons une méthode appelée la triangulation : voici en quelques mots en quoi elle consiste :

Il s'agit d'abord de diviser le terrain en triangles dont on mesure exactement la base avec une chaîne d'arpenteur

A partir d'une des extrémités d'une base A, on vise des points de repère ou points géodésiques, au moyen d'un instrument appelé théodolite ( c'est un appareil qui sert à mesurer les angles ). On renouvelle ensuite l'opération à partir de l'autre extrémité de la base A. C'est l'assemblage des différents triangles qui va permettre, à l'aide de la formule consacrée, de déterminer l'emplacement exact, l'altitude et la distance de ces différents points de repère.

On reportera ensuite les mesures de ces repères sur un papier quadrillé ; ce sera alors un jeu d'enfant de dessiner les rivières, les crêtes de montagne qui se trouvent entre eux.

Et quand vous saurez qu'on choisit comme points géodésiques des lieux élevés et qu'il faut transporter les outils sur chacun de ces sommets pour continuer plus loin des opérations identiques, vous aurez une idée de la gymnastique que j'aurai à faire avant d'arriver à Diego !

D'autre part une erreur de calcul est toujours possible ; aussi vais-je utiliser la méthode employée par les navigateurs et que l'on appelle "faire le point". Elle consiste à vérifier sa position en se basant sur le soleil et les étoiles.

SOMMAIRE

CHAPITRE 4